Sciences émergentes

adn

La recherche révèle en permanence le rôle central que joue le microbiote intestinal dans le maintien de la santé et le développement des maladies. L’axe cœur-intestin est un nouveau domaine de recherche.

La microflore intestinale métabolise les nutriments alimentaires en métabolites. Certains métabolites sont bénéfiques, comme les acides gras à chaîne courte, qui jouent un rôle clé dans la consommation d’énergie, en modulant l’inflammation et la réponse immunitaire. Les bactéries intestinales peuvent également produire du N-oxyde de triméthylamine (TMAO), un composé associé à une accélération de maladies cardiaques.

En cas d’insuffisance cardiaque, un débit cardiaque réduit entraîne une diminution du flux sanguin intestinal et un œdème. Dans ces conditions, la composition bactérienne de l’intestin et la fonction intestinale changent de telle manière qu’elles accélèrent l’inflammation et la progression des maladies cardiaques.1–5 Par ailleurs, la diminution du flux sanguin et de la fonction intestinale peut entraîner une mauvaise absorption des nutriments et contribuer à la cachexie.

De nombreuses études chez l’homme ont établi un lien entre l’insuffisance cardiaque et les modifications du microbiome intestinal. Par exemple, les patients souffrant d’insuffisance cardiaque présentent généralement une diversité réduite et un appauvrissement du microbiote intestinal central.6

Dans une étude d’intervention alimentaire contrôlée, les scientifiques de Purina ont montré que le microbiome intestinal des chiens est plus similaire à celui des humains que les microbiomes du porc ou de la souris.7

Cette découverte suggère que les études sur l’axe cœur-intestin chez l’humain peuvent également contribuer à améliorer la santé cardiaque chez les chiens.

diagramme sur l'insuffisance cardiaque
Adapté de Kamo et al., 2017

Points clés à retenir

  • Des études révèlent qu’il existe un axe cœur-intestin : le microbiote intestinal peut affecter la santé cardiovasculaire, et inversement.
  • Les recherches menées par Purina ont montré que le microbiome canin présente des similitudes structurelles et fonctionnelles avec le microbiome humain.
  • Les études sur le microbiome humain proposent des approches innovantes pour les maladies cardiovasculaires chez le chien.

Explorez les domaines de la transformation de la santé cardiaque :

En savoir plus

  1. Jin, M., Qian, Z., Yin, J., Xu, W., & Zhou, X. (2019). The role of intestinal microbiota in cardiovascular disease. Journal of Cellular and Molecular Medicine, 23(4), 2343–2350.
  2. Kamo, T., Akazawa, H., Suzuki, J. I., & Komuro, I. (2017). Novel Concept of a Heart-Gut Axis in the Pathophysiology of Heart Failure. Korean Circulation Journal, 47(5), 663–669.
  3. Tang, W., Li, D. Y., & Hazen, S. L. (2019). Dietary metabolism, the gut microbiome, and heart failure. Nature reviews. Cardiology, 16(3), 137–154.
  4. Wang, Z., Liu, Y., Liu, G., Lu, H., Mao, C. (2018). L-Carnitine and heart disease. Life Sciences, 184, 88–97.
  5. Zhao, Y., & Wang, Z. (2020). Gut microbiome and cardiovascular disease. Current Opinion in Cardiology, 35(3), 207–218.
  6. Luedde, M., Winkler, T., Heinsen, F. A., Rühlemann, M. C., Spehlmann, M. E., Bajrovic, A., Lieb, W., Franke, A., Ott, S. J., & Frey, N. (2017). Heart failure is associated with depletion of core intestinal microbiota. ESC heart failure, 4(3), 282–290.
  7. Coelho, L. P., Kultima, J. R., Costea, P. I., Fournier, C., Pan, Y., Czarnecki-Maulden, G., Hayward, M. R., Forslund, S. K., Schmidt, T., Descombes, P., Jackson, J. R., Li, Q., & Bork, P. (2018). Similarity of the dog and human gut microbiomes in gene content and response to diet. Microbiome, 6(1), 72.